Les artistes de La Dérobée

MAGDALENA LAMRI

A travers ses travaux, Magdalena Lamri aborde, d'une part, la problématique de la représentation humaine et soulève ainsi de nombreux questionnements sur notre rapport à l’image.
Elle considère la matérialité de la peinture ainsi que l’expression des chairs à travers le travail de l’image du corps et de l’expression de son instrumentalisation dans notre société. Cette idée est corroborée par l’ utilisation de la déformation de l’image voire même par sa disparition partielle où, parfois, ne subsiste qu’un regard implorant attestant la présence de l’être. Des zones d’inachevés restent en suspens comme si rien n’était figé, mettant en exergue le caractère infini de la Peinture…
En parallèle de ce travail, M. Lamri mène une véritable recherche picturale en prenant le Bestiaire comme prétexte. En dépassant le simple idée de « catalogue » de curiosités, elle souligne des questionnements résolument contemporains sur l’écologie, la place de l’Homme dans notre monde…
Ses toiles semblent être des vestiges du monde… Réel ou imaginaire ? Les codes s’emmêlent et se démêlent à la guise du spectateur…
Ne subsiste qu’un étrange univers où la ligne et la matière combattent au service des ses « hallucinations ».

Détail d'une toile de Magdalena Lamri Détail d'une toile de Magdalena Lamri Toiles de Magdalena Lamri dans Le songe d'un faune